Comment Perdre du Ventre :
Les 7 mensonges qui vous empêchent de mincir

Par Simon Cavallo

Simon Cavallo a déjà accompagné plus de 80000 personnes dans leur recherche du poids idéal, d'une meilleure apparence physique et d'une sérénité retrouvée. Il démonte ici les 7 mythes les plus répandus sur la perte de poids :

  1. "Il suffit de se priver" FAUX Un régime restrictif seul est souvent contre-productif, pour les raisons que vous allez voir plus loin. De plus, "se priver" ne veut rien dire. Il s'agit de savoir selectionner les bons aliments, et en écarter d'autres. Par ailleurs, "se priver" est souvent synonyme de sacrifice, ce qui vous déservira sur le long terme.
  2. "C'est la faute des aliments gras" FAUX Contrairement à la croyance populaire, les graisses ne sont que très peu responsables du surpoids. Elles donnent du gout à vos plats, et augmentent donc votre plaisir, ce qui est capital pour un succès sur le long terme ! Ce sont les sucres (lents et rapides) qui sont les principaux coupables : absorbés en excès, ils sont transformés en graisse par le corps. De plus, le sucre a un haut pouvoir addictif, et déclenche des pulsions alimentaires.
  3. "Il suffit de faire du sport" FAUX Une activité physique régulière est généralement bénéfique pour la santé. En revanche, à moins d'être supervisé par un coach spécialisé, qui vous fera pratiquer plusieurs heures par jour, vous ne perdrez que très peu de graisse en vous dépensant physiquement.
  4. "Tout est question de calories" FAUX Comme je l'explique dans ma méthode, les calories sont un système fantaisiste, qui n'indique pas si un aliment va vous faire grossir ou non.
  5. "Il faut souffrir pour maigrir" FAUX Il est possible de souffrir pour perdre du poids, mais c'est loin d'être une obligation ! Et d'ailleurs, ce n'est pas souhaitable, car votre corps vous le ferait payer. Des approches douces existent, qui ménagent le plaisir et le bien-être tout en vous permettant d'éliminer en douceur vos kilos superflus.
  6. "Il suffit de... il suffit de..." FAUX Le surpoids est un problème global, qui implique votre alimentation, votre physiologie et vos émotions. Une approche globale s'impose ! Pour toutes ces raisons, la seule correction alimentaire est généralement insuffisante. Il convient de vous équiper d'une méthode globale, qui prend en compte tous les aspects de votre surpoids.
  7. "J'ai déjà tout essayé" FAUX C'est une exagération, et vous le savez bien. Vous avez essayé beaucoup de choses. Vous avez essayé les approches qui étaient à votre portée immédiate, mais vous n'avez pas TOUT essayé. Si c'était le cas, votre problème serait résolu !
    Pensez à un enfant qui apprend à marcher : il ne se décourage pas à la première chute, ni même à la 100ème (sinon nous marcherions tous à 4 pattes !). Si vous êtes déjà passé par tous les régimes à la mode, sans succès, c'est peut-être qu'ils avaient tous le même défaut : ils ne prennent en compte QUE l'aspect alimentaire. Cliquez ICI maintenant pour voir et entendre enfin autre chose !
  8. (BONUS) "On grossit forcément à la ménopause" FAUX
    Le poids moyen des femmes augmente progressivement tout au long de leur vie. Les femmes entrent généralement dans la zone de surpoids vers 50 ans, mais ce n'est pas dû à la ménopause. C'est simplement la suite d'une prise de poids régulière et de longue date. Les hormones ne sont donc pas responsables de la prise de poids. En revanche, les changements hormonaux liés à la ménopause favorisent l'arrivée de la graisse sur le ventre (et moins sur les cuisses).